Info Fitness > Précautions fitness > Précautions et recommandations > Faire du sport sans risque : les précautions à prendre
Faire du sport sans risque : les précautions à prendre

On ne le dira jamais assez, la pratique régulière d’une activité physique est bénéfique pour la santé. Seulement, selon les âges, il faut observer certaines précautions afin d’éviter les risques d’accident.

Faire du sport sans risque : les précautions à prendre

Évaluez votre capacité physique !

Faire du sport est indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme humain. Cependant, à 70 ans, vous n’avez plus les mêmes dispositions physiques qu’à 15 ans. Les os sont plus fragiles, les muscles moins vigoureux et le cœur plus faible, surtout si vous n’avez pas pratiqué une activité physique soutenue pendant un certain temps. Alors, avant de reprendre, il est indispensable de consulter votre médecin afin qu’il évalue votre capacité. Il pourra alors vous conseiller sur les disciplines sportives adaptées à votre état de santé et la durée adéquate d’une séance. Quoi qu’il en soit, aux moindres signes de douleurs persistantes, arrêtez-vous et revenez chez le docteur.

Surveillez les activités physiques de votre enfant !

Pour les personnes bien- portantes, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise une activité physique de 150 minutes par semaine, soit une moyenne d’un peu plus de 20 min par jour. Toutefois, les exercices physiques doivent être d’une intensité modérée. Les sportifs confirmés et professionnels peuvent rajouter 75 minutes d’activités physiques intenses par semaine. Pour un enfant, le rythme doit être très modéré, car tout excès risque de perturber considérablement sa croissance au profit d’un surmenage physique précoce. Le sport sous surveillance est nécessaire à l’enfant pour son épanouissement physique et intellectuel.

Ne négligez jamais l’échauffement !

Si vous avez mis de côté le sport pendant plusieurs années, la reprise doit se faire en douceur. Procédez par étape et progressivement : 5 min pour la première semaine, 10 min pour la seconde et ainsi de suite, pour permettre à l’organisme de s’adapter. De plus, la pratique d’un sport d’endurance doit toujours débuter par une séance d’échauffement qui peut durer de 5 à 30 minutes selon la discipline pratiquée. Pour une course de vitesse par exemple, l’échauffement peut durer une demi-heure et même plus, car le coureur doit fournir dès le départ d’intenses efforts, et doit en conséquence être chauffé dès le départ. Une insuffisance d’échauffement risque de déclencher des crampes et même provoquer même des déchirures musculaires.



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES