Info Fitness > Musculation > Astuces musculation > Éviter les blessures pendant le soulevé de terre
Éviter les blessures pendant le soulevé de terre

Le soulevé de terre ou SDT est un exercice de musculation qui nécessite de grandes précautions. Voici quelques conseils qui vous permettront d’éviter toute blessure pendant votre séance d’entraînement.

Éviter les blessures pendant le soulevé de terre

Les risques du SDT sur le long terme

Le soulevé de terre permet de travailler plusieurs muscles, principalement ceux du dos : trapèzes, grand dorsal, rhomboïde, érecteurs spinaux ainsi que les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale, également appelés muscles sacro-lombaires. Le SDT agit également sur les quadriceps, les ischio-jambiers ou encore les fessiers.

Les mouvements de SDT s’exécutent d’une manière spécifique : les abdominaux doivent être bien verrouillés, l’extension des jambes progressives et l’inspiration profonde. Mais d’autres précautions s’imposent puisqu’on sait que le SDT réserve de grands risques. En effet, le soulevé de terre, lorsqu’il est effectué sur le long terme, est susceptible d’entraîner le tassement des vertèbres.

Précautions pour exécuter le SDT

Ce type d’exercice, bien que ces vertus soient complètes, ne doit justement pas être pratiqué en tant qu’activité de loisir. On préfèrera y recourir particulièrement si l’on pratique un sport qui sollicite de manière importante les muscles cités plus haut. Pour les exercices de soulevé de terre classique, voici les précautions supplémentaires à prendre.

Tout d’abord, habillez-vous confortablement afin de pouvoir réaliser des gestes naturels et fluides. Perfectionnez votre échauffement. Effectuez au moins 3 séries d’exercices d’échauffement avant de passer au SDT. Puis, le dos doit être maintenu droit à chaque réalisation d’un SDT. Afin d’optimiser votre concentration et vous permettre de garder votre colonne vertébrale bien droite, fixez votre regard devant vous.

Autres préventions de blessures pendant le SDT

Choisissez la variante de soulevé de terre en fonction des parties que vous souhaitez travailler le plus et de votre capacité physique. Le SDT sumo ou avec les jambes écartées sollicite principalement les muscles intérieurs de la cuisse ou adducteurs. Cette variante, lorsqu’elle est exercée en position extrême, c’est-à-dire avec les cuisses ouvertes au maximum, réduit les risques de blessure au dos. En effet, il est préférable d’opter pour une variante moins dangereuse pour le dos.

Le SDT barre arrière est encore plus sécurisant pour le dos. Il diminue les risques de pincement des disques lombaires, car le dos n’est pas penché lorsqu’on réalise les mouvements de cet exercice. Après une séance de soulevé de terre, n’oubliez pas de vous étirer afin de faciliter la récupération de vos lombaires et soulager votre colonne vertébrale. L’haltère ne doit pas être posé brusquement contre le sol, car cela génère des ondes de choc néfastes pour les articulations. Le port d’une ceinture de force est vivement recommandé pour ce type d’exercice utilisant des charges très lourdes.



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES