Info Fitness > Bien-être et relaxation > Relaxation et fitness > Le KIAI dans les arts martiaux : une pratique tonifiante et (...)
Le KIAI dans les arts martiaux : une pratique tonifiante et relaxante

Le KIAI est une technique martiale inhérente aux arts martiaux. L’exécution correcte du KIAI contribue largement à rendre les disciplines martiales japonaises bénéfiques pour la santé. Les détails sur cet aspect martial souvent incompris et négligé.

Le KIAI dans les arts martiaux : une pratique tonifiante et relaxante

Le KIAI dans les arts martiaux : signification et principes du KIAI

La technique du KIAI s’est développée au japon au VIIe siècle de notre ère à travers des disciplines comme le Karaté ou le Kenjutsu des samouraïs. Le désir de comprendre les principes du KIAI s’est ensuite accru au XVIe siècle avec la légende de l’escrimeur japonais Musashi Miyamoto. En effet, ce guerrier aurait réussi à tuer un scorpion en poussant un cri inaudible. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les occidentaux appelaient, ironiquement, le KIAI « le cri qui tue ».

Littéralement, KIAI signifie « l’union des énergies ». En effet, le contrôle du souffle est d’une importance capitale dans les arts martiaux. Le pratiquant qui néglige ce point crucial ne peut jamais évoluer malgré son acharnement pour l’entraînement. Pour réaliser un bon KIAI, le pratiquant doit solliciter son thorax et son abdomen. L’air est ensuite bloqué au niveau de la gorge avant de sortir énergiquement avec l’exécution d’un mouvement technique.

Le KIAI dans les arts martiaux : les bienfaits du KIAI

Le KIAI sert à concentrer l’énergie dans un mouvement pour y apporter plus de force et de précision. Il sert également à extérioriser ses émotions et à développer la maîtrise de la respiration. Lors d’une compétition, le KIAI augmente sa confiance en soi et contribue à intimider l’adversaire. Le KIAI permet aussi d’atténuer l’effet d’un coup reçu lorsque le combattant n’a pas pu le bloquer ou l’esquiver.

Le KIAI est une forme particulière de respiration. L’essoufflement est en effet dû à l’incapacité d’une personne à contrôler son appareil respiratoire lors d’un effort physique. Le KIAI optimise alors le rythme entre l’inspiration et l’expiration et rend le pratiquant plus résistant lors d’un effort physique. Le KIAI permet un défoulement total lorsqu’il est exécuté en chœur lors d’un entraînement en groupe. Les pratiquants évacuent ainsi leur stress et ne laissent persister que dynamisme et vitalité.



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES