Info Fitness > Sport fitness > Exercices pour femme > Le Hip-hop, un sport fitness redynamisant
Le Hip-hop, un sport fitness redynamisant

Mouvement culturel apparu aux États-Unis dans le courant des années 1970, le Hip-hop s’aligne actuellement parmi les sports fitness permettant le maintien de la santé. Acrobaties, jeux de jambes, looping vibrez au rythme des musiques entrainantes du Hip-hop.

Le Hip-hop, un sport fitness redynamisant

Le Hip-hop, un mouvement culturel fascinant

Dans le langage populaire, le Hip-hop est un terme restrictif désignant uniquement la danse spectaculaire faisant la renommée des jeunes du Bronx. Cependant, le Hip-hop est par essence un mouvement culturel à 8 branches. La danse, dénommé b-boying ou break dance, n’est qu’une infime partie de ce mouvement artistique qu’est le Hip-hop. Néanmoins, c’est justement l’excellence du b-boying qui a permis au Hip-hop de devenir une discipline fitness en occident. Pour faire plus simple et pour ne pas se perdre dans la complexité de la culture Hip-hop, les spécialistes du fitness ont choisi d’appeler le b-boying, « Hip-hop ».

Un adepte de la culture urbaine Hip-hop se doit de maîtriser les bases du b-boying. Les chorégraphies ne sont pas figées. Une fois les bases maîtrisées, les danseurs innovent sans relâche en y insérant leur touche personnelle. La maîtrise du b-boying va de pair avec les habits typiques du Hip-hop à savoir, baskets, pantalon large ou short, T-shirt, et en option, casquette ou bandeau. Les autres exigences incluent entre autres la maîtrise du langage de la rue, la maîtrise de l’animation rap, la bonne connaissance de l’histoire du Hip-hop… Des options complémentaires qui ne seront pas exigées des amateurs de fitness désirant s’investir dans le Hip-hop.

Le Hip-hop, déroulement d’une séance

Le Hip-hop se pratique en salle de fitness sous la direction d’un coach fitness, spécialiste en b-boying et passionné de Hip-hop (le mouvement culturel). Le cours débute par un échauffement assez tonique permettant la sollicitation des muscles et articulations du corps. Le coach met de la musique et effectue lui-même une petite chorégraphie de Hip-hop, histoire de mettre les participants dans le bain. Il propose par la suite des chorégraphies et inculque les mouvements de base aux sportifs. Déhanchement, glissades, jeu de jambes, acrobaties, popping, les mouvements se déclinent en mille et une variantes. Chaque participant est tenu d’évoluer à son rythme.

L’ambiance est toujours festive au cours d’une séance de Hip-hop. Pour les pratiquants de niveau avancé, le coach peut proposer des « battles » (petit concours de danse hip-hop) afin de les inciter à créer de nouveaux mouvements. La séance s’achève par du stretching et des exercices de respiration. Le Hip-hop permet de se dépenser et de se défouler. Il brûle une quantité importante de calories, élimine les toxines du corps via la sudation, assouplit les muscles et améliore la capacité respiratoire. Il procure la joie de vivre et élimine le stress. Le Hip-hop est conseillé aux sportifs de 7 à 29 ans. Si vous vous sentez cependant d’attaque pour la discipline à 35 ans, le formateur ne refusera pas votre inscription, après confirmation de votre bon état de santé bien sûr.



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES