Info Fitness > Musculation > Astuces musculation > La glutamine pour prévenir le catabolisme
La glutamine pour prévenir le catabolisme

La glutamine est un acide aminé essentiel pour prévenir le catabolisme musculaire lors d’un effort physique. Profitez de ses bienfaits pour que vos séances d’entraînement se déroulent dans les meilleures conditions.

La glutamine pour prévenir le catabolisme

La glutamine contre la fonte des muscles

Les acides aminés dans le sang jouent un rôle primordial dans l’augmentation de la masse musculaire. En cas de carence, les muscles sont exposés à des risques de catabolisme. Il se traduit par l’utilisation des réserves d’acides aminés présentes dans les muscles par le corps, ce qui provoque la fonte musculaire et l’affaiblissement. Ainsi, les adeptes de fitness ou de musculation se doivent d’en enrichir leur alimentation afin de préserver leur masse musculaire. D’autant plus, si en parallèle, un régime visant particulièrement à réduire la graisse corporelle est suivi ou si les muscles sont secs (pendant la période de définition musculaire).

La glutamine est un acide aminé naturellement produit par le corps (acide aminé non essentiel) et indispensable pour prévenir le catabolisme. Elle figure parmi la vingtaine d’acides aminés entrant en jeu dans la construction des protéines qui forment les fibres musculaires. En suivant un mode alimentaire équilibré, le corps fournit près de 10 g de glutamine chaque jour. Cette quantité reste insuffisante pour préserver la masse musculaire et elle nécessite un apport supplémentaire. C’est pourquoi, il convient de compenser en cas de sollicitation musculaire intense et régulière.

Autres propriétés de la glutamine

La glutamine participe à la synthèse des protéines de deux façons. D’une part, elle facilite le transport des nutriments dans les cellules, tels que les vitamines, les minéraux et les glucides. D’autre part, elle diminue la production des substances chimiques empêchant la synthèse des protéines. Le rôle de l’acide glutamique ne se limite pas à produire l’hormone de croissance des muscles. Il est également un neurotransmetteur excitateur qui améliore la mémoire et traite les problèmes psychiques. Il atténue les douleurs musculaires et participe à la production de l’un des oxydants les plus essentiels pour l’organisme : le glutathionne.

Il réduit également le syndrome de surentraînement qui se traduit par une fatigue spontanée et une baisse de l’efficacité de l’immunité. L’acide glutamique est présent dans de nombreux aliments que nous consommons tous les jours : les produits laitiers, la viande blanche, les épinards, et le poisson, notamment dans la morue. On peut également l’utiliser en tant qu’additif alimentaire. La posologie est très précise puisqu’elle est limitée à 10 g par jour (5 g à prendre 30 minutes avant l’entraînement et 5 g à la fin de l’entraînement).



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES