Info Fitness > Bien-être et relaxation > Astuces relaxation > Entretenir le bien-être par l’aïkido yoshinkan
Entretenir le bien-être par l'aïkido yoshinkan

Déclinaison de l’aïkido mis au point par Morihei Ueshiba, l’aïkido yoshinkan rétablit l’équilibre entre le corps et l’esprit. Idéal pour les amateurs de sports de bien-être.

Entretenir le bien-être par l’aïkido yoshinkan

Aïkido yoshinkan, l’essence de l’art martial

L’aïkido yoshinkan est un style d’aïkido mis au point par O Senseï Shioda Gozo en 1955. Il intègre le dojo de Morihei Ueshiba Senseï en 1933, à l’âge de 18 ans. Il s’entraîne pendant 8 ans, en tant qu’uchi-deshi (disciple habitant chez son Senseï). Tout en étudiant à l’université de Takushoku, il aide son Senseï dans l’enseignement de l’aïkido, aux quatre coins du Japon. Il quitte le dojo en 1941 et travaille dans divers pays tels que Taïwan, Bornéo, ou encore la Chine. Il revient chez son maître en 1946, avant de repartir pour Tokyo quelques années après.

Entraineur en chef de la police de Tokyo et diverses unités militaires au Japon depuis 1954, Senseï Gozo Shioda fait sensation auprès des experts en arts martiaux lors de l’évènement « Live Extension Société of Japan », organisé au cours de la même année. Il crée l’aïkido yoshinkan en 1955 et vulgarise rapidement le style dans de nombreux pays occidentaux. L’aïkido yoshinkan est un style légèrement plus dynamique que celui de Morihei Ueshiba. Les techniques de combat sont à la fois simples et réalistes. Outre l’entraînement physique, le style accorde aussi une importance capitale à l’entretien du mental chez les pratiquants.

Aïkido yoshinkan, l’efficience dans la pratique

L’aïkido yoshinkan développé par O Senseï Gozo Shioda ne va pas à l’encontre des théories fondatrices du style de base mis au point par son mentor. L’apprentissage technique se fait de manière progressive, de façon à ce que les pratiquants assimilent totalement une leçon avant de passer à une autre. Le formateur met davantage l’accent sur la pratique que sur l’enseignement théorique. Le développement du mental se fait au fur et à mesure de l’entrainement avec un partenaire, mais également grâce aux conseils et encouragements prodigués par le formateur.

L’aïkido yoshinkan suscite l’intérêt par sa grande capacité à entretenir le physique et le mental. Il se révèle idéal pour toutes les catégories de personnes, souhaitant entretenir leur bien-être et échapper aux méfaits du stress. Il permet d’acquérir une bonne technique de self-défense, toujours utile en cas d’agression dans les rues. L’art martial permet également un bon développement personnel, dans la mesure où le travail à deux ou à plusieurs est très fréquent lors de l’entraînement. À la fin de chaque séance, le formateur consacre un moment pour expliquer aux pratiquants la teneur de la philosophie existentielle au fondement de l’art martial.



  • Les matériels de fitness sont de plus en plus performants qu’il n’est plus indispensable de se rendre dans un club (...)

    MATéRIEL
  • Vous désirez avoir de jolies fesses, des bras ou encore des cuisses bien proportionnés ? Avez-vous déjà pensé à la (...)

    MUSCULATION
  • Vous enregistrez une petite baisse de forme ces derniers temps-ci ? Rien de tel qu’une activité fitness vous (...)

    FORME
  • Parce que le fitness est intimement lié au besoin de rester en forme et de garder des formes minces, découvrons (...)

    RéGIMES